• Sheila

Road trip dans les Highlands en Ecosse

Mis à jour : 22 août 2019


Cette année, c’est décidé, on reprend la route. Quelle destination choisir pour un road trip de 15 jours ? On a des envies de nature, de colline, … Pourquoi pas l’Ecosse ! C’est décidé notre prochain voyage sera sur les thèmes des Lochs, des Highlands, de la nature et du whisky.


Comme d'habitude vous trouverez la vidéo de notre voyage à la fin de cet article. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Après avoir optionné nos différents hôtels sur booking.com et réserver notre vol sur Vueling avec les économies réalisées grâce au cashback, on décolle pour l’Ecosse en Juillet.


Voici notre itinéraire (n'hésitez pas si vous avec des questions sur celui-ci) :

Notre road trip en Ecosse

Jour 1 et 2 : Les premiers paysages des Highlands

Après notre atterrissage à l’aéroport d’Edinburgh afin de récupérer notre voiture de location, nous prenons directement la route direction notre première étape : Pitlochry.

Une courte pause pour un café et un casse-dalle à Crieff nous permet de découvrir les premiers paysages que nous étions venus chercher : colline, verdure, campagne, … Nous découvrons également un aperçu de l’hospitalité écossaise.

La région de Crieff

Près de Pitlochry, nous logeons dans une superbe résidence victorienne entouré d’un magnifique jardin : la Bendarroch House : on se sent transporté quelques dizaines d’années dans le passé. Pitlochry est une petite ville agréable pour une étape, avec un peu d'animation. Pas de quoi cependant y rester plusieurs jours.

Bendarroch House près de Pitlochry

Le lendemain nous partons découvrir nos premiers paysages des Highlands : nous empruntons des routes tortueuses au milieu de la campagne écossaise et notamment du Glen Lyon. Certes, comme on l’attendait un peu, le soleil n’est pas toujours de la partie mais cela rend les éclaircies encore plus belles 😊

La voiture pour notre road trip

On découvre à chaque virage de nouvelles collines ou de nouveaux cours d’eau qui ne sont pas sans rappeler les paysages du film « Et au milieu coule une rivière ». Le temps d’un piquenique au bord de l’eau, on en profite pour respirer un grand bol d’air.

Glen Lyon

Accompagné par quelques moutons, quelques gouttes d’eau et une luminosité constamment changeante, nous marchons le long du barrage de Loch Lyon. Pour information Loch signifie lac en gaélique écossais.

Loch Lyon

Nous reprenons ensuite la route vers notre deuxième étape avec un pause au château de Blair Castle. Au son de la cornemuse nous découvrons son très grand parc avec ses fleurs, ses arbres, ses animaux, … A l’intérieur, on nous présente des exemples de la vie écossaise que l’on menait dans les châteaux quelques siècles plus tôt. La visite est plutôt intéressante, pas trop chère et pas trop longue.


Le soir, notre logement se trouve dans la ville d’Inverness. Ce sera notre pied à terre pour deux jours. Nous déjeunons dans un très bon restaurant que nous conseillons : le Mustard Seed Restaurant qui a la particularité de proposer de très bons plats servis dans …… une ancienne Eglise.

L'ambiance du Mustard Seed Restaurant

Plus tard dans la soirée, nous décidons d’aller goûter l’ambiance des pubs écossais. Autour d’une bière (toujours bonne en Écosse), nous découvrons une ambiance festive autour des musiques écossaises de la région.


Jour 3 : Nessie, la légende du Loch Ness

Le lendemain nous partons faire le tour du Loch Ness à la recherche de son fameux monstre. Première étape à Dores qui est sur la berge Est du Loch (Inverness est au nord du Loch). Là on trouve la caravane d’un chasseur photographique du monstre. On a beau chercher, pas de trace de Nessie. Pour rappel Nessie est censé être le monstre du loch Ness, soi-disant aperçu plusieurs fois sur le lac depuis les années 1930 : qu’il existe ou pas, Nessie a inspiré de nombreux films et quelques reportages de chaines TV d’information sur place 😊 Dernière apparition supposée en 2010 et plusieurs études au sonar ont montré dans le passé l’existence de phénomènes étranges… Allez vous faire votre propre opinion sur place 😊

Monstre ou pas, on continue notre tour du Loch tout en slalomant entre les moutons. Nous arrivons à Fort Augustus à l’extrémité sud du Loch. Le site est un peu plus fréquenté et est notamment un endroit de dépose pour les cars touristiques. La météo s’étant gâtée, le Loch se mêle maintenant avec la pluie, le brouillard, les nuages, … Tout est propice à une apparition mystique.

Fort Augustus

Nous remontons le Loch et nous nous arrêtons pour la visite des ruines du château d’Urquhart Castle. La visite permet de se promener au milieu des ruines et de la nature au bord de l’eau. Les paysages se découvrent et une éclaircie semble s’installer au Nord du Loch. Ça tombe bien nous retournons au Nord pour rejoindre Inverness.

Urquhart Castle

Du coup avec le retour du soleil, nous décidons de monter sur la colline du Inverness Castle : de là on a une jolie vue sur la ville traversée par la rivière Ness.

Inverness

Le soir nous dînons dans une très bonne pizzeria avec une baie vitrée nous permettant de profiter des derniers rayons du soleil : n’hésitez pas y aller malgré le nom étrange : Zizzi Inverness.

Zizzi Pizzeria à Inverness

Jour 4 : Le soleil écossais n’est pas qu’une légende

Le lendemain c’est grand soleil. Et nous comprenons vite que ce n’est pas habituel puisque tout le monde nous dit que c’est la plus belle journée de l’année. Nous tâchons donc d’en faire profiter au maximum nos yeux qui se régalent des paysages rencontrés tout au long de la route.

Le soleil écossais

Nous faisons une pause au Falls of Shin. Dans ce joli coin de nature, vous pourrez peut-être avoir la chance d’observer des saumons remontant les cascades : spectacle très impressionnant.

Une pause à Falls of Shin

Nous arrivons ensuite au Ardvreck Castle. N’imaginez pas un château en parfait état. Il s’agit plutôt d’une ruine mais placée au milieu d’un magnifique paysage. Posé au bord du Loch Assynt et de ses prairies verdoyantes, on est là dans un cadre magnifique, calme, majestueux. Encore un très bon spot pour un piquenique.

Si toutefois vous n’avez rien prévu pour pique-niquer, poursuivez la route jusqu’à Kylesku. Là on peut se poser à la terrasse d’un hôtel en profitant d’une bière et d’un bon plat, avec la vue sur les Lochs qui se dirigent tout droit vers la mer.

La région de Kylesku

Pour rejoindre notre hôtel du soir à Lochinver, la route B869 très étroite nous fait longer les Lochs et la mer au gré des montées et des descentes.

Sur la route de Lochinver

Sur la route, la plage d’Achmelvich mérite le détour. Peut-être pas pour profiter de la fraîcheur de l’eau mais au moins pour mettre les pieds dans le sable et profiter du joli coucher de soleil. Si si, on vous promet, il y avait du soleil.


Jour 5 et 6 : la douche écossaise

Les deux jours suivants sont destinés à notre redescente le long de la côte Ouest. Une forte pluie nous incite à faire une grosse grasse matinée et à limiter nos étapes lors de notre descente vers Ullapool. Ce joli petit port de pêche n’a plus une grosse activité maritime, mais les touristes sont quand même présents notamment pour les excursions maritimes. Nous avons passé notre tour vu la météo du jour. Nous logeons dans un Bed&Breakfast dans le centre avant de reprendre la route le lendemain.

A notre réveil, bonne nouvelle, le soleil est de retour. Nous reprenons notre descente jusqu’à notre logement à Gairloch. C’est notre logement coup de cœur du séjour. A l’écart de toute ville, au bout d’une route perdue, notre découvrons le Solas Bed and Breakfast. La maison est au bord de la mer, entre les champs. Si vous êtes perdus, seuls les moutons pourront vous renseigner. L’accueil est exceptionnel. Au réveil, le petit déjeuner est très bon et nous restons finalement plusieurs heures à discuter et échanger avec nos hôtes.



Jour 7, 8 et 9 : direction l’île de Skye

Nous reprenons notre route vers le Sud et notamment l’Île de Skye. Sous une météo toujours changeante, nous ne cessons de nous impressionner à chaque virage des paysages qui se découvrent devant nous. En cas d’égarement, les moutons sont là pour nous indiquer le bon chemin et notamment la route vers une très belle boutique vendant des productions à base de laine locale : le Croft Store. Vous le trouverez sur la très belle route qui descend vers le Sud juste avant Cuaig.

Le Croft Shore sur la route de Cuaig

La route qui descend vers Applecross est magnifique. les paysages se succèdent !!!


A Applecross, pause obligatoire : sa vue, son restaurant et ses fruits de mer, sous le soleil, sur la terrasse du Applecross Inn à déguster langouste et crabe…

Applecross Inn

La route qui quitte Applecross est magnifique également car elle s’engouffre sur la colline environnante et promet une belle vue tout au long de la montée puis de la redescente. Nous arrivons alors dans la région de Skye à Plockton pour passer notre nuit.

La route vers Plockton

Ce petit port basé entre les collines est au fond du Loch Carron et propose deux vues bien différentes entre la marée basse et la marée haute : essayer de trouver un hôtel avec vue côté mer, vous pourrez apprécier la métamorphose.

Nous profitions de notre escale et de la météo pas trop capricieuse pour faire une excursion à bord du Sula Mhor : petit bateau d’une compagnie locale qui nous amène à la rencontre des phoques « Si vous ne voyez pas de phoques, on vous rembourse » : ils ne prennent pas de gros risques je pense car au bout de quelques minutes nous trouvons effectivement des phoques en train de se prélasser sur des rochers. La sortie est à conseiller pour les amateurs de nature ou éventuellement pour une pause reposante au fil de l’eau. Attention s’il pleut, il doit faire froid sur le bateau…

Sortie en bateau à Plockton

Nous prenons maintenant la route vers cette fameuse île réputée très sauvage : l’île de Skye. Pour cela, pas besoin de bateau, ni de nager, le pont entre Kyle of Lochalsh et l’île est très pratique.

Et effectivement, dès l’arrivée sur l’île, on découvre des paysages encore plus sauvages, abrupts, … Notamment en se dirigeant vers Kilmarie ou Egol : là c’est la nature qui domine et qui dirige : les vaches ou les montons sont les maîtres de la route.

Plus loin, vous trouverez la raffinerie de whisky de Talisker : le whisky est bon, tourbé (si vous aimez le goût du poisson fumé) mais la visite de la distillerie n’est pas exceptionnelle. Sachez aussi que si vous achetez votre whisky, vous risquez de la payer plus cher qu’un banal magasin en Ecosse, voir même qu’en France.

“Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais.”


Notre logement pour deux nuits se trouve à Portree, l’un des plus grands ports de l’île, très pratique point de chute car assez central sur l’île. Les maisons du port se mélangent dans des couleurs rayonnantes : rose, bleu, vert, …

Portree sur l'Île de Skye

Le lendemain, nous parcourons le nord de l’ile en suivant la côte d’Ouest en Est. Nous testons les cidres et les bières au gré des petites villes que nous rencontrons et des pubs locaux. Nous découvrons les lacs, les collines, la mer, les falaises, les moutons, au gré des virages de la route. Nous nous sentons encore plus seuls et plus libres sur les routes de cette île qui semble vraiment moins fréquentée que la terre ferme écossaise.

Le port de Uig semble être un bout du monde depuis lequel partent plusieurs bateaux vers les îles environnantes.

Le port d'Uig

Les ruines du Duntulm Castle se dressent face à la mer et on imagine un seigneur écossais d’antan vivant ici et défendant son bout de terre.

Le gardien des ruines de Duntulm Castle

Le Kilt Rock and Mealt Falls Viewpoint présente un joli point de vue sur la mer et surtout sur ses cascades qui plongent dans celle-ci.

Kilt Rock and Mealt Falls Viewpoint

Jour 10 et 11 : retour sur la terre ferme

Avant de quitter l’île, nous tentons une randonnée aux Fairy Pools : le site semble très joli et les cascades que nous avons pu voir donnent envie d’aller voir celles plus en amont. Mais la pluie diluvienne aura raison de nous et nous décidons de reprendre notre route vers la terre ferme.

Sur notre route, nous décidons de visiter le Eilean Donan Castle : majestueux, posé sur sa presqu’île, ce château présente une visite de ses appartements qui vaut le coup.

Journée pluvieuse, journée grise, nous décidons de ne pas nous éterniser sur la route et de rejoindre notre gite suivant à Glencoe. Petite ville au bord du Loch Leven et point de départ de nombreuses balades à pied. Vous pouvez aussi remonter dans les montagnes surplombants la petite ville et pourquoi pas vous retrouver dans un décor digne de James Bond. Car c’est à Glen Etive qu’ont été tournées quelques scènes du film Skyfall : pendant quelques secondes vous pourrez vous prendre pour 007 perdu en pleine nature.

En mode James Bond à Glen Etive

Notre route nous emmène ensuite vers Oban : c’est la ville la plus grande que nous croiserons sur notre route : d’un coup, quelle activité : les voitures, la « foule », les boutiques, les ferrys, … Ça change ! Nous tentons la visite de notre deuxième distillerie avec celle du whisky d’Oban : le whisky est moins tourbé qu’à Talisker mais la visite est plus intéressante : les étapes de la distillerie sont mieux expliquées et montrées et on peut gouter différents whiskys pour comprendre la maturation en fonction des âges : à faire !

La distillerie d'Oban

Le soir, n’hésitez pas à monter sur la colline au-dessus de la ville, elle promet une jolie vue sur le port, les maisons victoriennes et peut être le coucher de soleil si celui-ci a pris le dessus sur les nuages.

Oban

Jour 12 et 13 : Dernières escapades et retour au bercail

Direction maintenant le Loch Lomond, haut lieu du tourisme écossais pour ses activités de randonné et les ports nautiques. Nous décidons d’entreprendre, malgré la pluie, une petite randonnée dans Argyll Forest pour s’élever au-dessus du Loch. Pluie pendant toute la montée, mais en Ecosse, il ne faut jamais croire que tout est perdu : le soleil apparaîtra en haut en pendant notre descente.

Argyll Forest

Au bord du Loch Lomond, on retrouve également certains paysages du film et de l’histoire de Rob Roy


Nous visitons la ville de Luss et ses innombrables fleurs. La ballade dans ses ruelles au milieu des maisons est vraiment très agréable. Nous logeons au bord du Loch à Culag dans une magnifique résidence avec un très bon accueil.

Le soir nous décidons d’entreprendre un retour dans le passé en allant manger dans un restaurant auberge éclairé à la bougie. Au milieu des trophées de chasse ou dans la partie plus pub, nous vous conseillons une étape dans ce lieu : The Drovers Inn.

The Drovers Inn

Le lendemain, par suite d’une mauvaise nouvelle familiale, nous devons retourner à Edimbourg prendre un vol retour mais en nous disant que nous reviendrons un jour visiter Edimbourg et Glasgow.

L’Ecosse nous laisse des images plein la tête, des lumières toutes différentes au gré de la météo et surtout une sensation de liberté au milieu de cette nature magnifique.


Voici comme promis la vidéo de notre voyage. Si vous avez des questions sur notre itinéraire, un lieu, une ville, le budget, …. N’hésitez surtout pas à nous laisser un commentaire, nous vous répondrons très vite.


Vous pouvez retrouver ici tous nos conseils pour préparer votre voyage : choisir son hôtel, faire des économies, ne rien oublier dans sa valise, …

#ecosse #highlands #scotland #roadtrip #voyage #edimbourgh

0 vue

© 2019 Ma Valise à Roulettes - Paris, France - mavalisearoulettes@gmail.com