• Sheila

Visiter Bogotá : les choses à voir

Mis à jour : 3 oct. 2019

Pour ce nouveau voyage, découvrez nos conseils et nos bonnes adresses pour découvrir Bogotá.


Cette année on décide de changer pour de nouvelles contrées encore inexplorées : l’Amérique du Sud et la Colombie et le Panama. On a envie d’aller découvrir cette région du globe dans laquelle nous n’avons pas encore eu la chance d’aller.


Comme d'habitude, vous trouverez la vidéo de notre voyage à la fin de cet article. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire.


Vous pouvez lire notre article sur notre road trip de 15 jours au Panama qui a suivi notre découverte de Bogotá.


Vous pouvez également lire le coup de cœur de notre amie Nadera pour un lieu magnifique en Colombie...

Ainsi que le coup de cœur de Catalina pour un parc à une heure de route de Bogotá...


Une fois les aprioris entendus sur la Colombie, on se décide quand même pour réserver nos billes d’avion via la compagnie Tap Portugal et les économies réalisées avec Igraal.

Alors bien sûr, avant de partir, on a entendu toutes les remarques de nos proches sur l’insécurité, la jungle, la drogue, les disparitions, … Mais on a aussi beaucoup entendu que la Colombie avait changé et on veut aller vérifier cela de nous-même.

Et on remarque très vite une chose : l’hospitalité colombienne. Elle se met très vite en place : une amie apprend que nous allons à Bogotá et insiste alors, voir nous force 😊 à aller loger au moins 1 nuit dans sa famille qui habite à Bogotá. C’est impossible de refuser et on complète donc notre séjour par une réservation d’hôtel pour les 5 nuits suivantes où nous resterons à Bogotá.

Bogota et l’hospitalité colombienne

Arrivée à l’aéroport de Bogotá, nous sommes attendus dès le hall de l’aéroport avec de grands sourires et une pancarte à notre nom. Après quelques embrassades, comme si nous nous connaissions depuis des années, le couple qui nous accueille avec sa fille nous emmène dans leur voiture pour se rendre chez eux. Par les vitres, nous découvrons alors une grande ville, beaucoup de circulation et des montagnes tout autour.

Bogota

Le contact est simple et facile malgré la barrière de la langue. Heureusement la langue française et la langue espagnole sont relativement proches et l’accent colombien est plus simple à comprendre que l’accent espagnol. Sheila tient la conversation grâce aux bases d’espagnol qui lui reviennent.

« Vous voulez manger des plats colombiens ou manger comme en Europe ? » Cette attention est très gentille mais notre réponse est claire : on veut manger colombien !

Sur la route une première pause permet d’acheter des empanadas locaux : des beignets à la viande succulents ! Je pense que nous n’en mangerons jamais plus des meilleurs : c’est notre deuxième souvenir de la Colombie après l’accueil.

Empanadas colombiens

Nous arrivons dans leur appartement situé plutôt dans la partie nord de Bogotá. Nous comprenons très vite que Bogotá est une très grande ville avec en plus une forte circulation. Si vous décidez de réserver un hôtel choisissez surtout une position centrale pour éviter les nombreux trajets.

N'ayez crainte à Bogotá, si vous n’aimez pas le dépaysement ou si votre estomac fragile vous déconseille les découvertes culinaires, on trouve de tout : fastfood, crêperie, pizzeria, …

D’ailleurs, le premier soir, fatigués du voyage, nos hôtes nous emmèneront dans une crêperie proche de leur appartement : une digestion facile et une nuit plus tard, nous sommes impatients d’aller découvrir la région.

Une cathédrale de sel

Le lendemain matin, nous sommes réveillés par un magnifique petit déjeuner et la découverte du tamal. Le tamal est différent selon les régions mais il s’agit généralement d’une papillote dans des feuilles et principalement composée de maïs et de viande. Ce tamal de Bogotá restera aussi pour moi la meilleure que je n’ai jamais gouté. Autant vous dire qu’avec un tamal au petit déjeuner, vous ne pensez pas tout de suite au repas du midi.

Petit-déjeuner colombien à base de tamal

Une autre partie de la famille de nos hôtes nous a rejoint et ils nous amènent maintenant vers une cathédrale de sel… Vers quoi donc ?

Nous prenons la route pour sortir de la ville. Nous passons par des villes, des villages aux rues colorées par les murs des maisons peintes.

La route vers Zipaquira

Nous arrivons ensuite à Zipaquira. IL est aussi possible de rejoindre le site via un train depuis Bogotà. A 50 kilomètres de Bogotá, ce site propose une mine creusée dans la montagne avec des gisements de sel. Mais cette mine a été aménagée et abrite notamment une cathédrale en son cœur. C’est grand, majestueux, étonnant, et on conseille la visite !

Ensuite retour à Bogota sous une belle météo : la météo à Bogota ce n’est pas compliqué : il fait toujours entre 15 et 20°C environ : il faut donc prévoir un pull et un K-way au cas où. Et la crème solaire ! Car quand ça tape, ça tape : on est en altitude.


Déjeuner en milieu d’après-midi dans le centre de Bogota, on découvre quelques plats colombiens : ils sont souvent à base de viande et de féculent : nourrissant donc.

Nos hôtes comprennent alors qu’on ne logera pas chez eux le soir car on a déjà notre hôtel. Ils en semblent même attristés : promis on se reverra avant notre départ de la capitale Colombienne.

Bogotá et ses deux visages

Le soir nous prenons donc congé de nos hôtes et le lendemain nous commençons notre parcours et notre découverte solitaire de la ville. Partout tout le monde nous conseille de faire attention, de ne pas marcher seul dans la rue, de ne pas sortir la nuit, … On écoute les gens et on redouble de vigilance mais on ne sent pourtant aucune insécurité.

Bogotá montre deux visages : une ville rayonnante avec des beaux paysages, et pourtant partout dans les rues des maisons entourées de grilles et de protections. Dans certains quartiers à la nuit tombée, pas un chat dans les rues (et pourtant on aime beaucoup les chats nous 😊). On sent une ville et une population traumatisée par une histoire violente et faite d’insécurité. Et maintenant tout le monde semble vouloir veiller sur ces touristes qui commencent à venir pour que rien ne leur arrive. Où qu’on aille, on veille sur nous !

Sous cette bienveillance, voici quelques-unes des activités que nous avons faites dans la ville au cours de nos quelques jours passés là-bas :

  • Nous n’avons pas résisté à aller tester la ferveur religieuse colombienne en nous rendant dans un lieu de culte. Là rien à voir avec les églises françaises : une grande salle de 5000 places et des moments de louange avec une ferveur et une émotion qui s’en dégagent ! Vous vous retrouvez au milieu d’un concert rempli d’émotion.

  • A Bogota, il faut prendre le temps de se poser dans les lieux et dans les bars, déguster les plats, les empanadas, les bières locales ou cerveza : Poker, … C’est dans ces lieux que vous aurez la chance de rencontrer les colombiens venus en famille. Ce seront les meilleurs conseils pour vous.

Restaurant typique à Bogota
  • Si vous êtes insomniaque, on vous conseille d’aller le soir dans le quartier de Zona Rosa : vous trouverez des bars, des restaurants, des pubs et en journées des magasins. Le meilleur moyen pour s’y rendre : le taxi. La nuit, dans votre taxi, vous passerez dans des rues et des quartiers déserts avant de découvrir tout d’un coup un quartier en pleine effervescence, jeune et dynamique le soir. A tester

Centre commercial de Zona Rosa
  • L’un des points culminants de Bogotá mais aussi l’un des plus visités, c’est le Monserrate. Situé à 3152 mètres d’altitude, c’est un sanctuaire basé sur une colline de Bogotá. Le mieux est d’y monter par le funiculaire ou le téléphérique que vous aurez rejoint en taxi et pour les courageux de redescendre par les escaliers. Nous, on vous déconseille de monter par le sentier. Pour avoir croisé de nombreuses de personne en train de monter pendant notre descente, on s’est dit qu’on avait bien fait de ne pas se lancer dans cette aventure : on a même croisé des couples au bord de la rupture « plus jamais je te suis quand tu me dis que la montée sera facile ».

Les escaliers de Monserrate

Mais il faut monter là-haut : ça vaut le coup d’œil : la vue est magnifique sur Bogota, de jour ou de nuit : on voit la ville, les collines environnantes, la région, … Et la ballade en haut est agréable.


La vue depuis Monserrate
  • A Bogotá, en Colombie, en Amérique du Sud, si vous prenez le temps de vous arrêter chez le marchand, vous allez découvrir plein de fruits et de légumes quasi inconnus en France. Prenez le temps d’essayer, d’acheter un fruit pour le tester, vous découvrirez peut-être votre nouveau fruit coup de cœur : maracuja, pepino melon, lulo, …

Un grand choix de fruits à Bogotà
  • Pour vos souvenirs, nous vous conseillons la Galéria Artesanal de Colombia, juste à côté du Musée de l’Or : vous trouverez plein de petits magasins avec des sacs, des bijoux, des vêtements, des créations et des rencontres : des sourires et des discussions avec les artisans

Galéria Artesanal de Colombia
  • Il faut aussi visiter le centre-ville près de la place Bolivar. C’est le quartier touristique, ultra sécurisé de Bogotá et nous avons eu la chance de le parcourir lors de notre dernier jour à Bogotá avec nos amis colombiens. Vous trouverez de bons restaurants, vous pourrez nourrir les pigeons sur la place Bolivar, parcourir les ruelles colorées et pavées des quartiers en pente de la ville, et le samedi sentir l’ambiance festive de la ville.

Après seulement 6 jours à Bogotà, c’est l’âme un peu en peine que nous devons déjà quitter ce pays et les colombiens. Nous avons été touchés, marqués par l’attention et la bienveillance que toutes nos rencontres ont manifestées à notre égard. C’est sûr : nous reviendrons en Colombie !!!


Mais nous devons déjà nous envoler et prendre un vol de la compagnie Avianca vers le Panama : au programme, la plage, la mer, la montagne et le soleil !

Voici comme promis la vidéo de notre voyage. Si vous avez des questions sur notre itinéraire, un lieu, une ville, le budget, …. N’hésitez surtout pas à nous laisser un commentaire, nous vous répondrons très vite.


Vous pouvez retrouver ici tous nos conseils pour préparer votre voyage : choisir son hôtel, faire des économies, ne rien oublier dans sa valise, …

#colombie #panama #panamacity #bocas #bogota #amériquedusud #paysages #vacances

0 vue

© 2019 Ma Valise à Roulettes - Paris, France - mavalisearoulettes@gmail.com