Road trip de 15 jours à La Réunion

Découvrez nos conseils pour découvrir l'île de la Réunion pour un road trip en amoureux pendant 14 jours. Nos bonnes adresses, nos restaurants, nos bons plans pour profiter au mieux de l'île.


Après notre séjour à l’Ile Maurice, nous avons décidé de programmer un voyage à La Réunion. Au programme, la découverte de l’île d’Est en Ouest et du Nord au Sud en mode road trip.


Vous pouvez aussi retrouver les lieux conseillés dans nos Stories à la Une sur Instagram


Quand partir


Il est préférable d’éviter janvier à avril qui correspond à la saison humide à La Réunion. L’hiver de juin à octobre est la saison la plus conseillée, mais les températures sont plus froides.


En fait, difficile de choisir entre l’hiver et l’été : chaque période a ses avantages et ses inconvénients : on vous conseille de choisir en fonction de votre résistance à la chaleur et à l’humidité

  • L’hiver (juin à septembre) : les températures et le taux d’humidité sont plus cléments : vous ne serez pas constamment en transpiration. Inconvénients : les températures peuvent être nettement plus fraîches, surtout en altitude, et les cascades sont forcément moins impressionnantes car ce n’est pas la saison des pluies. Les journées sont aussi plus courtes

  • L’été (octobre à décembre) : les températures sont plus chaudes, voir trop chaudes… L’eau est forcément plus agréable pour sa baigner. Inconvénients : plus de pluie et des températures et un taux d’humidité parfois difficile à supporter

Les formalités et le vol


Plusieurs compagnies proposent des vols réguliers vers La Réunion : Air France, Corsair, Air Austral ou des vols plus low cost. Après avoir choisi le bon vol avec toutes les solutions possibles pour faire des économies, pensez à vérifier les formalités d’accès : normalement rien de compliqué pour La Réunion puis que vous êtes sur un département français : une carte d’identité peut suffire…


Pourquoi un road trip sur une surface si petite


La Réunion c’est uniquement 2500km² : ce n’est pas si grand à couvrir en voiture. Mais hormis les routes de la côte, la plupart des itinéraires sont sinueux et avec du dénivelé, ce qui rallonge considérablement les heures de route

2 choix s’offrent à vous :

  • Prendre un hôtel pour l’ensemble du séjour et de celui-ci bifurquer chaque jour vers les différents sites à découvrir. Inconvénient : certaines journées peuvent être très chargées en heure de route (4-5h)

  • Organiser un road trip avec plusieurs étapes de 2 ou 3 jours afin de limiter les distances à faire en voiture chaque jour. Inconvénient : une fois sur une région de l’île, vous vos limiterez aux sites proches sans pouvoir vraiment vous ajuster en cas de météo capricieuse…

carte de la réunion
La Réunion

Le choix de l’hébergement


Une fois le type de séjour choisi, il va falloir réserver votre ou vos hôtels. Un point important à prendre en compte est la météo, ou plutôt l’influence des nuages.

Bien souvent, l’Est de l’île (Saint Benoit par exemple) est plus couvert : les nuages arrivent par l’Est tôt le matin et se retrouvent bloqués par le massif montagneux. On se retrouve alors avec une météo plus grise voir pluvieuse sur ces parties de l’île

L’Ouest de l’île (par exemple Saint Gilles) profite souvent d’une météo plus dégagée et plus ensoleillé. Si vous souhaitez des vacances soleil, on vous conseille donc l’Ouest de l’île.


Bien sûr, si vous êtes plutôt montagne, randonnée, … il faut miser sur l’intérieur des cirques.

Pensez aux économies que vous pouvez faire en réservant vos logements avec le principe du cashback...

gite mafate
Un type de gîte que vous pouvez trouver dans les cirques

A prévoir


Une fois que vous avez prévu tout le nécessaire pour votre valise, il est nécessaire de combler les derniers espaces de celle-ci avec quelques accessoires auxquels on ne penserait pas forcément : quand on pense Réunion, on pense chaleur et soleil. Mais dès qu’on monte dans les terres (3070m au sommet du Piton des Neiges), la météo change et la température descend : il est indispensable de prendre de bonnes chaussures de randonnée (et les chaussettes) et des vêtements chauds facile à retirer ou remettre (polaire, sweat à capuche, …)


Un point négatif tout de même


A La Réunion, la vie est chère. Surtout pour la nourriture ☹ Si vous voulez manger varié, faire des restaurants, … il faudra compter le budget qui va avec… La plupart des plats dans les restaurants sont entre 15€ et 25€. Cependant il faut bien admettre que les cuisines sont souvent généreuses !

rougail réunion
Le rougail, plat typique

L’indispensable


Selon nous, si vous voulez découvrir un minimum toutes les facettes de l’île, il est indispensable de prévoir une voiture : elle vous donnera la liberté. Bien sûr il est possible de se déplacer en utilisant les bus, qui passent quasiment partout, mais cela va vous contraindre à beaucoup d’adaptation niveau timing.

Pour la location de voiture, tous les loueurs classiques se trouvent à l’Aéroport Roland Garros, l’aéroport principal de l’île

Aéroport Saint Denis
Petite pause à l'aéroport avant notre road trip

Nous sommes passés par ITC Tropicar qui s’est avéré être un bon compromis service-tarif. Une simple Twingo nous a suffi pour faire tout le tour de l’île. Certes pas très volumineuse pour les bagages mais c’est suffisant pour 2.

Conseil cependant : évitez de laisser votre véhicule chargé de bagages sur un parking pendant une randonnée : il n’est pas rare d’avoir de mauvaises surprises sur les parkings publics.

Autre conseil : prenez des photos de votre voiture de location dans tous les angles (plaque d’immatriculation visible) au moment de la prise en charge et du retour de votre véhicule


Pour la conduite, rien de compliqué : les routes de la côte sont très simples et très roulantes. Pour les routes de montagne, il faut prendre son temps et savoir ralentir dans quelques virages sans visibilité. Comme évoqué auparavant, il faut aussi prévoir suffisamment de temps pour parcourir ces routes : votre téléphone fonctionne à la Réunion avec le réseau français, donc vous pouvez utiliser Waze durant tout votre séjour : il estime bien la durée des itinéraires.


Notre road trip


Afin de découvrir les différentes parties de l’île, nous avons donc décidé de nous mettre en mode road trip. Plusieurs étapes donc pour nous. Par contre, nous n’avons abordés que les lieux les plus connus de l’île : malheureusement 15 jours ne permettent pas de découvrir tout l’île de fond en comble : il y a trop de choses à voir ! Cela nécessitera peut-être d’y revenir…


Jour 01 : les premières découvertes, le soleil, la plage et Boucan-Canot

Logement : Boucan-Canot


Pour notre première étape, nous décidons d’opter pour le soleil et la plage. Le but est de souffler au début du séjour et de prendre des forces pour découvrir ensuite le reste de l’île.


Après avoir récupéré notre véhicule, nous décidons quand même un petit détour pour aller découvrir 2 sites. Première étape à la Cascade Niagara : très facile d’accès en voiture à 15 minutes de l’aéroport, au bord des champs de canne à sucre, cette cascade offre un très beau premier aperçu de l’île.

A proximité, toujours en voiture, le Bassin Bœuf propose l’accès à une belle rivière, sa cascade au milieu de la nature et pourquoi pas un spot baignade.

Premières découvertes de l’île mais il est temps pour nous de nous diriger vers notre hôtel. A environ une heure de route, nous avons choisi le magnifique Hôtel Le Boucan-Canot. L’hôtel est situé au bord de la plage et propose des installations et un service de rêve : rien à redire. Du petit déjeuner avec vue sur la mer à la piscine d’eau de mer en dessous de l’hôtel, difficile parfois de trouver le courage de quitter l’hôtel pour les excursions.

A proximité de l’hôtel vous pourrez trouver des services de restauration à différents tarifs. La Case Bambou propose un service de restauration rapide, ou sinon un restaurant avec par exemple de bonnes pizzas. Pensez à réserver avant de venir.


Notre première journée sera donc dédiée au repos, à la plage et au soleil

plage Boucan Canot
La plage de Boucan-Canot

Jour 02 : le premier point de vue

Logement : Boucan-Canot


Si on veut profiter au maximum des points de vue, il faut se lever tôt… Départ à 05h30 de l’hôtel. A environ 1h20 de route de celui-ci se trouve le point de vue le plus renommé de l’île : le Maïdo. Si par bonheur, la vue est dégagée vous pourrez observer le Cirque De Mafate : l’un des 3 cirques de l’île formé par l’activité volcanique de l’île.

Si jamais vous arrivez sur le point de vue et que vous n’apercevez que des nuages, soyez patients : il n’est pas rare que dans un instant magique, les nuages s’écartent et vous offrent le panorama pendant de précieuses minutes

Maïdo La Réunion Mafate
Le grandiose point de vue du Maïdo

En redescendant du Maïdo, si le timing le permet, n’hésitez pas à prendre la route forestière RF6 qui fait la boucle vous emmène vers Tevelave. Elle vous fera passer par différents paysages : des forêts tropicales, des forêts de sapin ou encore des élevages de troupeaux bovins

Au cas où, un autre point de vue est possible sur Mafate en montant au Cap Noir au-dessus de La Possession


Proche de Boucan Canot, à Saint Paul, vous pouvez emprunter la route du Tour des Roches : celle-ci fait environ 6 km et contourne la ville dans une nature magique. Au niveau du moulin, vous pouvez profiter d’un coin baignade prisé des réunionnais, dans une eau si claire…

Le soir, rien de tel qu’un coucher de soleil observé depuis le Cap La Houssaye. Et si vous regardez bien au loin, entre juillet et septembre, vous observerez peut-être une baleine en migration…

Cap La Houssaye

Jour 03 : des baleines et des lagons à perte de vue

Logement : Boucan-Canot


Au sud de Boucan-Canot, vous trouverez Saint-Gilles : cette ville au bord de l’eau propose des commerces et des restaurants. Mais c’est aussi le point de départ de plusieurs excursions maritimes. Nous avions opté pour une excursion de 2 heures à la recherche des dauphins et des baleines (selon la période) : aucune garantie et il faut de la patience mais nous avons la chance d’observer la magie des dauphins et l’apparition de 2 baleines, certes assez lointaines mais cela reste magique de les voir évoluer.

Comptez environ 30€ par personne pour une sortie de 2 heures par exemple avec la compagnie Bleu Marine réunion


Au sud, de Saint Gilles, à 20 minutes de Boucan-Canot, vous pourrez profiter du lagon de La Saline : sur plus de 100 mètres vous aurez pied sur cet espace de baignade protégé des requins. Prévoyez les chaussures pour marcher sur les rochers ainsi que masque et tuba (ou louez-en sur place) et profitez de ce cadre magique

La Saline et son lagon naturel

Le soir, au retour vers l’hôtel, profitez de la soirée et du coucher de soleil en s’installant sur le ponton ou sur les terrasses des Roches Noires à Saint Gilles

Saint Gilles
Coucher de soleil à Saint Gilles

Jour 04 : 400 virages et tout un cirque

Logement : Cilaos


Il est temps pour nous de prendre de la hauteur et de partir découvrir le cirque de Cilaos. Malgré la distance assez courte à vol d’oiseau entre Boucan-Canot et Cilaos, il faut compter environ 1h45 pour accéder au cœur du cirque.

Accrochez-vous bien car pour accéder à la ville de Cilaos, il faudra emprunter la route aux 400 virages ! Une route extraordinaire avec de la nouveauté à chaque virage, des tunnels, des cascades.

Une fois arrivé à Cilaos, prolongez un tout petit peu la route pour accéder à la Roche Merveilleuse à 10 minutes. De là vous aurez un point de vue grandiose sur Cilaos et le cirque, ainsi que sur le Piton des Neiges en fonction des nuages…

Roche Merveilleuse Cilaos
Le point de vue sur Cilaos depuis Roche Merveilleuse

A Cilaos, profitez de l’atmosphère, du village artisanal près de l’église. Bien sûr, c’est un site d’où il est possible de faire de très nombreuses randonnées de différentes durées.

Le soir, vous pouvez manger au très bon L’Atelier des Saveurs (à réserver avant). Pour le logement pourquoi pas Le Petit Randonneur


Jour 05 : tout en altitude

Logement : Saint Pierre


Il est déjà temps pour nous de redescendre : le timing est serré si on veut avoir la chance de voir un maximum de choses pendant notre séjour. Nous n’avons que survolé Cilaos donc nous décidons d’avoir un point de vue global sur le cirque. Départ matinale pour la Fenêtre des Makes : un point de vue unique sur le Cirque de Cilaos où là aussi il faut prendre son temps afin d’observer une éclaircie dans les nuages pour découvrir tout le cirque.

La vue sur le cirque de Cilaos depuis la Fenêtre des Makes

En dessous du point de vue, une pause est nécessaire aux Makes, par exemple pour gouter le fameux sandwich bouchon gratiné. Le bouchon est une spécialité de l’île : un beignet vapeur à la viande. C’est très bon nature, alors pourquoi pas en sandwich. Pour le déguster, profitez de l’aire de picnic des Makes dans un cadre magnifique. Le Pic Nic ou le barbecue, c’est un peu le sport national à La Réunion donc tout au long de votre séjour vous trouverez des spots parfaits pour s’arrêter.

Pour la cuisine, on parlera un peu plus bas Rougail et Boucané 😊

Il est temps pour nous de redescendre sur Saint Pierre pour prendre de la hauteur. Nous avons réservé un vol en hélicoptère avec Corail Hélicoptères. Cette compagnie a l’avantage de proposer des hélicoptères panoramiques pour 6 personnes + le pilote

L’expérience est c’est vrai un peu chère mais nous n’avions jamais volé en hélicoptère et La Réunion semble être le lieu magique pour le faire.

On s’envole donc pour le survol des 3 cirques et c’est vraiment magique : chaque cirque a sa spécificité et le survol des cascades du Voile de la Mariée et du Trou de Fer sont somptueux.

Quelques inconvénients cependant :

  • La météo joue un rôle important dans le vol et les compagnies ne peuvent garantir de survoler tel ou tel cirque ou le Piton de la Fournaise.

  • Il faut parfois avoir l’estomac bien accroché car le vol est parfois mouvementé au gré des mouvements de l’hélicoptère

  • Les hélicoptères représentent des nuisances sonores et beaucoup de réunionnais nous ont indiqué en avoir parfois ras le bol de ces nuisances quand nous leur avons raconté notre expérience.

Après cette journée riche en tout point de vue, nous logeons à Saint Pierre et nous terminons la journée par une balade le long du lagon de Saint Pierre et par un repas-apéro au restaurant Longboard.


Jour 06 : un détour sur la Lune

Logement : Saint-Pierre


A 1h45 de route, il est temps pour nous d’aller découvrir le Piton de la Fournaise : ce fameux volcan pas vraiment endormi aux dernières coulées de lave en 2007.

Sur la route, nous allons profiter du point de vue de Bois Court qui offre un point de vue vertigineux sur Grand-Bassin. Pour les plus courageux une randonné débute ici pour aller au bassin, pour les autres un village artisanal se met en place le matin à partir de 09h (vérifier les horaires)

Le belvédère de Bois Court

Nous reprenons la route et nous entamons donc la montée vers le Piton de la Fournaise : la montée dure environ 1h en voiture, sans compter les arrêts, et on parcourt tour à tour des plaines, des terres agricoles, une forêt. Halte obligatoire au point de vue Nez de Bœuf avec la vue sur les remparts formés par les anciennes activités volcaniques

En continuant, une halte est possible aussi au cratère Commerson : pour ceux qui ont le vertige, attention à ce point de vue sur ce cratère profond de 235m

cratère commerson
Le Cratère Commerson

Et la route nous emmène toujours plus haut jusqu’au paysage lunaire de la Plaine des Sables. Epoustouflant. Seul le chemin parcourt cette plaine en contre bas composée du sable et des cendres des explosions précédentes du volcan.

La traversé de la Plaine en voiture est un peu plus compliquée avec la route cabossée : les amortisseurs des voitures ne sont pas fans… La route est lunaire et reste cabossée jusqu’au pas de Bellecombe. C’est le point de vue finale sur le Piton

De là vous pouvez faire différentes randonnées : bien sûr pour les plus courageux, la montée est possible jusqu’au cratère du Piton (compter entre 05 et 07h A/R). Sinon il est possible de descendre sur la lave durcit : compter environ 1h A/R depuis le Pas de Bellecombe. Pas compliqué, uniquement des marches, prévoyez tout de même casquette, crème solaire, eau et casse-dalle. Le nécessaire pour chaque randonné avec des bonnes chaussures de randonné pour les conditions boueuses…

Il est déjà temps pour nous de redescendre toujours en prenant notre temps et en appréciant chaque virage et changement de point de vue de la route. Retour à Saint-Pierre pour la nuit


Jour 07 : la Terre reprend son souffle

Logement : Saint Pierre


Le samedi matin à Saint Pierre, c’est jour de marché. Et le marché de Saint Pierre est reconnu comme l’un des plus beaux marchés de France. Rançon du succès : il y a beaucoup du monde du coup il faut y aller tôt pour éviter la foule. Une partie du marché concerne surtout les fruits et légumes, qu’il ne faut pas hésiter à tester.

Vous pouvez aussi faire le stock de bouchons, samoussas et autres gourmandises locales…

Une autre partie peut permettre de ramener des souvenirs mais on conseille plutôt pour cela le marché couvert rue du Vieux Gouvernement

L’après-midi, nous décidons de remonter au Nord pour découvrir Saint Leu.

Pour la pause midi, on vous conseille un plat … sénégalais. Nous n’avons pas pu résister ! Rendez-vous chez Nabou ou le Teroubi pour un plat très copieux !

restaurant Teroubi Saint Leu

Saint Leu c’est l’occasion d’avoir un contact avec les tortues de mer au centre Kélonia qui agit pour la sauvegarde de celles-ci. Alors certes on ne nage pas avec celles-ci mais on les voit évoluer dans des bassins, derrière des vitres et réagir en fonction des soins et de la nourriture que leur apportent les soigneurs.

On s’éloigne un peu de Saint Leu au sud pour profiter du bord de mer, des falaises… La Pointe au Sel est parfaite pour cela. Entre espace baignade dans une piscine naturelle ou observation de l’éclat des vagues sur les falaises, on s’attarde très facilement sur ce site aux multiples facettes.

En marchant sur les rochers à la droite de la piscine naturelle, vous découvrirez un phénomène assez étonnant avec la mer se glissant sous les rochers et ressurgissant verticalement par des trous entre ceux-ci : une sorte de respiration provenant de la terre…

Plus au Sud, le site du Souffleur : incroyable : à chaque grosse vague surgit un geyser d’entre les rochers : le phénomène est hypnotisant.

Profitez du coucher du soleil pour observer le phénomène et vivre un moment magique

Le souffleur
Le Souffleur

Profitez alors de Saint Leu le soir pour parcourir son bord de mer. L’ambiance y est conviviale, surtout le soir. Le dimanche soir est festif avec des picnics, des concerts et de nombreux petits stands pour acheter à manger. Sinon vous pouvez opter pour le restaurant Le Lagon : plus cher mais très bon

lagon saint leu

Jour 08 : une côte aux multiples facettes

Logement : Saint Benoit


Cette journée est destinée à parcourir le Sud de l’île. Les sites à voir sont nombreux, très nombreux….

Difficile de ne pas s’arrêter à chaque coin de route

La première halte nécessite d’y passer un peu de temps pour profiter de la Grande Anse, l’un des plus belles plages de l’île. Certes, la baignade n’est pas possible mais on peut rester de nombreuses heures à piqueniquer, profiter des palmiers, du paysage…

On peut continuer ensuite par la pointe de Manapany, ses falaises, sa piscine naturelle. Le site est très poétique

La rivière Langevin peut aussi être longée en voiture : elle propose de nombreux sites de baignades au gré des rayons de soleil. On peut également profiter de certains snacks ou restaurants pour la pause midi. Tout au bout de la rivière se trouve l’une des cascades les plus connues : la Cascade de Grand Galet, majestueuse, grandiose, hypnotisant.

En continuant la route, vous passerez par plusieurs spots au bord mer, soit des piscines naturelles, soit des falaises. Vous pouvez vous arrêter aux Puits arabe, anglais, français….

Une pause est aussi nécessaire au Cap Jaune : site exceptionnel de lumière.

Toujours sur la route du Sud, il est temps de traverser les coulées de lave. Certaines se laisse à peine deviner, la nature ayant repris le dessus sur elle.

La coulée de 2007 apparaît à la sortie d’un virage : nous voici de retour sur la lune ! Immense, elle nous entoure tout en laissant la nature reprendre petit à petit ses droits

Plus loin, le site d’Anse des cascades est un incontournable. Plusieurs cascades se découvrent sous vos yeux. Sur le même site, la mer reprend ses droits : le 2 décors se mêlent dans un espace magique

Plus au nord, Saint Rose propose plus poésie avec son église entourée de lave : Notre Dames des Laves. Elle a été contournée par la coulée de lave de 1977

On remonte enfin jusqu’à Saint Benoit avec l’Eglise de Sainte Anne sur la route. Saint Benoit, c’est surtout pour nous une escale pour la nuit

Saint Anne

Jour 09 : au repos et au rythme des cascades

Logement : Saint Benoit


Nous décidons de rester un jour de plus à Saint Benoit pour se ressourcer, récupérer et profiter. Une journée au calme, pas forcément sous une météo magnifique mais des fois ça fait du bien de ne rien faire.

A midi, retour en arrière plus au sud pour piqueniquer sur la charmante Marine de Sainte Rose

Nous décidons quand même une escapade à la renommée cascade de Takamaka. Grandiose, on ne sait pas trop où donner de la tête tellement il y a à observer en fonction des rayons du soleil.

Un chemin de randonné démarre au poste hydro électrique. Attention il n’est pas toujours praticable en fonction de l’humidité


Jour 10 : Salazie et sa quiétude

Logement Hell-Bourg


Nous reprenons la route direction le cirque de Salazie. Après la vue sur Mafate, après la nuit sur Cilaos, il est temps pour nous de découvrir ce 3ème cirque. Nous prenons donc la route menant à la ville de Salazie, à 45 minutes de Saint André.

Sur la route prévoir une mini pause pour photographier la Cascade Blanche

Cascade Blanche

La ville de Salazie, c’est pour une courte pause pour observer son église et sa devise, sa mairie, faire des réserves, reprendre de l’essence et pourquoi pas manger un bon rougail ou un boucané au restaurant Le Petit Bambou. Ce sont des plats typiques de la réunion. Si on vous propose le grain avec, il s’agit d’une sauce aux pois ou aux lentilles à ajouter sur le riz.

Plus haut direction Hell-Bourg et son ambiance apaisante. Il suffit de parcourir le bourg à pied pour découvrir l’ambiance ou s’émerveiller devant des panoramas. Prenez le temps de vous promener pour découvrir des maisons typiques créoles, prendre des samoussas à un snack ou pourquoi pas les manger devant le panorama situé à l’entrée de la ville


Jour 11 : en randonnée

Logement Hell-Bourg


Plusieurs randonnées partent d’Hell-Bourg : nous décidons d’effectuer celle vers le Trou de Fer : en 2 étapes tout d’abord au milieu de la forêt de Bélouve jusqu’à son gîte.

Puis jusqu’au Trou de Fer qui se laisse enfin découvrir

La randonnée est assez simple mais est souvent boueuse donc prévoir de bonnes chaussures de marche. Vous traverserez une forte végétation grâce à un sentier parfois agrémenté de passerelle en bois

Bien sûr la récompense finale est fortement influencée par la météo… Mais elle vaut le coup

Il faut compter environ 06-07h pour la randonnée aller-retour. De quoi bien occuper une partie de la journée


Jour 12 : rando et dodo

Logement : Boucan Canot


Nos derniers jours sont destinés au repos : nous voulons profiter au maximum de ce que l’île peut offrir pour le repos

Nous décidons donc de reprendre la route vers l’ouest de l’île. En route, nous décidons d’effectuer la randonnée du Piton Bois des Nèfles au-dessus de Saint Denis. 1h30 aller-retour avec la promesse d’un point de vue magnifique sur la baie et sur la mer. Une randonnée facile et accessible à tout le monde.

Repas à Saint-Denis au restaurant Lé Gadiamb avec sa cuisine créole typique, riche et savoureuse…

L’après-midi retour vers Boucan Canot et destination les bassins des Cormorans : juste au-dessus de Saint Gilles, un site propose l’accès à 3 bassins d’eau douce. Le spot est parfait pour profiter de l’ambiance réunionnaise où se mêlent locaux et touristes

Comme d’habitude, le moment incontournable de la journée est le coucher de soleil : nous n’irons pas loin ce soir en profitant de celui-ci depuis la plage de Boucan Canot


Jour 13 : une dernière journée au paradis

Logement : Boucan Canot


Dernier jour : on profite d’un petit déjeuner tardif en bord de mer depuis notre hôtel, accompagnés par le bruit des vagues.

La matinée on profite de la piscine d’eau de mer pour se relaxer, bronzer, … Le site est magique : l’eau est chaude et on nage au milieu de petits poissons. Bien sûr la baignade est possible car à l’abri des requins… Au large on voit apparaître une baleine ne se souciant pas de nous et continuant son ballet aquatique

L’après-midi, nous décidons d’aller tester l’autre Lagon emblématique de la région, le Lagon de l’Hermitage.

Là aussi le site est paradisiaque et on pourra y rester des heures…. Une eau claire, de nombreux poissons, une ambiance, …

Il est déjà temps pour nous de rentrer à l’hôtel et de préparer nos valises : le départ c’est déjà pour le lendemain…

La Réunion nous aura marquée, charmée, étonnée, éblouie… Elle restera l’un de nos voyages les plus somptueux et nous la quittons avec nostalgie…


Bien sûr notre itinéraire n’est qu’une proposition et de nombreuses variantes sont possibles.

On pourra par exemple rajouter une journée en plus à Cilaos avec de nombreuses excursions ou pourquoi pas prévoir une journée entière dans le cirque de Mafate, le plus inaccessible, mais parfait pour la randonnée…

road trip la reunion la réunion
Notre road trip avec nos étapes logement

Encore une fois, trop de sites, de lieux, …. sont à voir sur l’île et 2 semaines ne sont vraiment pas suffisantes pour tout découvrir…


Si vous avez des questions sur notre itinéraire, un lieu, le budget, …. N’hésitez surtout pas à nous laisser un commentaire, nous vous répondrons très vite.

Vous pouvez aussi retrouver les lieux conseillés dans nos Stories à la Une sur Instagram


Vous pouvez retrouver ici tous nos conseils pour préparer votre voyage : choisir son hôtel, faire des économies, ne rien oublier dans sa valise, …


En raison de panne d’appareil photo, nous n’avons pas pu récupérer toutes nos photos. Certaines photos de cet article ont été empruntés à des sites d’informations touristiques.

Une autre voyage ?
  • Instagram

SUIVEZ NOUS SUR INSTAGRAM